GROSSE FATIGUE cause toujours....

Accueil > Grandes décisions > Progresser

Progresser

lundi 9 juin 2014, par Grosse Fatigue

Le petit me demande ce qu’il doit faire plus tard. Demander pour un petit est avant tout une forme d’affirmation imaginaire. Les petits ne sont pas connectés en permanence au flux stérile de nos technologies. Leurs cerveaux vont au hasard, leurs âmes s’élancent.

- "Papa, plus tard, est-ce que je peux devenir acteur ?
- Oui bien sûr.
- Mais aussi rechercheur.
- Tu veux dire chercheur ?
- Oui, acteur et chercheur en planètes
- Astronome.
- Oui, mais acteur de films de guerre seulement, et chercheur en planète. Est-ce qu’on peut faire les deux ?
- Si tu travailles bien à l’école, tout est possible.
- Tes élèves ils travaillent mal ?
- Oui. Ils ont des Ipad™ c’est des fils à papa, ils croient pouvoir prendre des notes avec, ils n’ont pas de papier, pas de crayon, pas beaucoup de cerveau non plus. Ce sont des enfants gâtés.
- Je suis un enfant gâté ?
- Non, t’es un enfant qui a de la chance.
- Et c’est bien ?
- Oui c’est bien.
- Et c’est quoi ?
- Ça consiste à avoir un père qui devient réactionnaire et qui estime que la vérité n’est pas dans le plaisir qu’éprouvent les enfants.
- Je comprends rien. N’oublie pas que j’ai bientôt six ans mais pas encore !
- Ça veut dire que la plupart des parents que l’on côtoie regardent leurs enfants grandir, sans rien leur imposer, en imaginant que : un, ils leurs foutent la paix, deux, du moment que les enfants se font plaisir, tout va bien.
- Je crois que t’as dit un gros mot.
- Excuse-moi, je suis à bout.
- Il faut pas que les enfants se fassent plaisir ?
- Non, pas tout le temps. Si tu manges des tartelettes aux fraises quand tu veux, au bout d’un moment tu ne sauras même plus que c’est un privilège, et on deviendra obèses, comme les Saoudiens.
- C’est quoi les Saoudiens ?
- Des barbares réactionnaires pour la plupart, sauf ceux qui se cachent.
- Comme dans la Guerre des Etoiles™ ?
- Oui, à peu de choses près.
- Je voudrais pas être comme eux.
- Bien sûr que non !
- Et faut faire quoi alors pour les enfants ?
- Faut les gronder !
- Mais tu nous grondes tout le temps ! Pas maman !
- Maman n’a pas le temps. Faut gronder les enfants pour qu’ils fassent de la musique pour de vrai.
- Mais si les parents font pas de musique ?
- Alors les enfants n’ont pas de chance. Mais ça peut être la cuisine ou l’ébénisterie. L’important, c’est de savoir-faire des choses L’intérêt de la musique, c’est qu’elle est infinie. Promettre l’infini aux enfants, c’est bien non ?
- Je comprends rien. J’ai un copain qui joue avec sa console même à l’école.
- Celui qui a une tétine en grande section ?
- Comment t’as deviné papa ?
- Je suis magicien.
- Faut beaucoup travailler pour être magicien ?
- Faut travailler encore plus.
- Et réussir sa vie c’est travailler ?
- Non. Réussir sa vie, c’est progresser. Les gens qui ont un travail ne progressent plus la plupart du temps. Alors qu’en musique, quand tu as fini de manger Bach, tu peux manger Art Tatum, c’est comme on veut. Les univers sont infinis !
- Comme dans la Guerre des Etoiles™ ?
- Oui.
- Il reste des tartelettes aux fraises ?"